Le studio Cut By Fred

14/10/2015


Il en rêvait de ce lieu. Un espace baigné de lumière. Un appartement à l’abri des regards pour recevoir ses clientes en tête à tête. Un laboratoire élégant pour imaginer ses créations de demain. Du coup, lorsque le coiffeur Frédéric Birault, que vous connaissez mieux sous le surnom de Fred si vous suivez son blog, m’a ouvert la porte de son studio, j’ai eu l’impression de me rendre à la maternité pour découvrir un nouveau-né.



Photographies Ma Récréation. Cette table spectaculaire en orme et cuivre a été créée spécialement pour Fred par le jeune designer Robin Poupard. L’éclairage "Cut By Fred" a été réalisé par "Les Mots Lumineux" par Blachère. Le reste du mobilier a été chiné ça et là.


De la lumière, il n’en manque pas ! Elle éclabousse chaque recoin de l’espace. Dans la journée, il n’a d’ailleurs pas besoin des éclairages (sublimes par ailleurs comme tout le mobilier chiné ça et là), on a l’impression qu’il y a douze fenêtres au mètre carré. En plein cœur du 10e arrondissement, cet appartement en étage est idéal pour métamorphoser son allure en toute discrétion. Pas de rencontres prévues au bac à shampooings : on se retrouve seul(e) avec lui. Et son adorable assistant, Hugo, qui n’a qu’une mission : veiller au confort de chaque client(e).




Photographies Ma Récréation. Le tablier en cuir Hardmill de Fred et les patins à roulettes achetés à Brooklyn


Pendant longtemps, le talent de Fred était réservé aux célébrités et aux studios photo. Bien sûr, il coupait les cheveux de ses copines à domicile. La première à m’avoir vanté son savoir-faire est Caroline Wachsmuth, la créatrice de la marque de cosmétiques labellisés bio – Doux Me – qu’elle a revendue depuis. Ensuite, c’est Sophie Fontanel qui m’a parlé de Fred. Petit à petit, je me suis rendue compte qu’il coupait les tifs de toute une clique que je connaissais bien. Ca m’a un peu intimidée, je l’avoue. Je n’osais pas trop le contacter, j’avais l’impression qu’il fallait avoir une carte de membre.



Photographies Ma Récréation. La jolie bougie qui sent la feuille de figuier et le lait vient de chez Hypsoé mais je ne l’ai pas trouvée en ligne (peut-être bientôt sur ce site ?)


Je me trompais drôlement à son sujet. Fred ne fait jamais preuve de snobisme. Au contraire, c’est un coiffeur aussi hilarant que bienveillant (ce qui signifie qu’il ne fait pas rire en se moquant des autres et c’est assez rare dans ce milieu). Quand on a fini par se rencontrer, on avait tellement d’amis en commun que j’avais l’impression de le connaître déjà. Mais j’ai mis encore un paquet de mois avant d’oser lui demander de me couper les cheveux (la vidéo du carré qu’il m’a fait en juin dernier est toujours en ligne sur son blog, juste ici).



Photographies Ma Récréation


La semaine dernière, je ne me suis pas lancée dans une grande révolution capillaire. Je suis et je resterai une traumatisée du ciseau. J’ai été tellement massacrée lorsque j’étais petite dans les années 80…. Impossible d’évaluer le nombre exact de coiffeurs dégénérés à Orléans où je vivais alors (je dresserai un jour la longue liste des fous furieux qui m’ont volé ma frimousse de fillette pour me faire un mulet… véridique !). Du coup, il m’est toujours difficile d’être audacieuse chez le coiffeur. Même avec le talent de David Mallett ou de Fred. Boring. Je n’ai d’ailleurs aucun plaisir à me retrouver face au miroir, le cheveu mouillé. Je me vois vieillir à présent (c’est moche)… Du coup, ça fait du bien de subir cette épreuve dans un espace bien décoré, chaleureux, installé dans un fauteuil en cuir confortable et sans le regard accablant d’une voisine plus que parfaite.



Photographies Ma Récréation. Vous reconnaissez évidemment le gel pour les mains d’Aesop


Et puis, Fred n’avait pas que son salon à inaugurer ces derniers jours. Il vient tout juste de recevoir le livre qu’il a créé l’hiver dernier et qui sortira officiellement en novembre. La famille Hua y est bien représentée (si vous ne connaissez pas Mai Hua, sa fille Tam et sa grand-mère nommée Mini Mémé, je vous suggère d’aller faire un tour sur son blog avant de feuilleter le livre de Fred). Vous croiserez aussi Lisa Gachet, la créatrice du blog Make My Lemonade et quelques têtes habituées de Cut By Fred. Ce livre compile les tutos les plus frapadingues. Des fruits sur la tête, des pastels de toutes les couleurs, des oreilles de chat en fil de fer, des fleurs épinglées à profusion. Zéro minimalisme et beaucoup de folie pour des coiffures qu’on ne refera sans doute jamais mais qui ont le mérite de mettre de la couleur dans nos quotidiens trop gris.



On a l’air de s’ennuyer à mourir sur cette photo alors qu’en fait, je vous jure qu’on a beaucoup ri ce jour là :-)


Et la bonne nouvelle, c’est que j’ai trois livres à vous faire gagner !!! Il vous suffit de me laisser un commentaire. Je tirerai au sort trois gagnants(es) mercredi prochain et je vous annoncerai les résultats sur la page Facebook de Ma Récréation. Quant à son studio, vous pouvez dès à présent prendre rendez-vous avec lui pour une coupe, une couleur, ou les deux…


Photographie Ma Récréation... Le livre Cut By Fred qui sera peut-être bientôt sur votre coffee table ?


Studio Cut By Fred, Coupe 180€, Couleur 160€, Coupe + Couleur 280€, Coupe + Balayage 310€… 68 rue Hauteville, Paris 10e, Tel : 01 42 29 94 67, rendez-vous en ligne juste ici. Le livre Cut By Fred (Editions Albin Michel) est disponible en prévente à 25€ au lieu de 29€ et il sera disponible dès le mois de novembre ici.



Et voilà ma tronche le lendemain matin ! Un peu plus court que la dernière fois et toujours aussi contente. Merci Fred !