Spa Aveda Montecino

9/01/2014

Photographie Ma Récréation 

Donc, j’étais revenue de Belle-Ile en mer pleine de bonnes résolutions. J’en ai tenu quelques unes (comme faire le plein de légumes, de fruits et de condiments japonais, je vous en reparlerai). En revanche, mon fantasme d’une vie mieux organisée, de séances de méditation à l’aube et de yogaglo entre deux textes, s’est déjà pris une grosse mandale en seulement trois jours de rentrée. Du coup, je n’ai qu’une envie : aller me faire masser et avoir l’illusion, l’espace d’une heure ou deux, que je sais prendre soin de moi. Il y a déjà sur mon blog de nombreuses possibilités. Vous avez d’ailleurs été nombreux à aller consulter la talentueuse Junnon Merigoux, suite à mon article du 4 novembre 2013. Juste après Noël, j’ai testé une autre option. Moins thérapeutique mais super relaxante. En effet, la marque Aveda qui pour des raisons incompréhensibles, est longtemps restée distribuée dans un seul petit salon de la Rive Gauche (Joël Villard qui est dans mon carnet d’adresses beauté) a enfin trouvé un lieu à Paris pour exprimer toutes ses compétences.
 
Photographie Ma Récréation
 
Trois cent mètres carré où l’on peut se faire coiffer, colorer les cheveux, masser le visage et le corps, manucurer et même boire des tisanes Aveda. Il aura fallu plusieurs années au salon de coiffure Montecino pour convaincre la marque américaine de travailler avec eux. « On n’a pas cessé de les relancer, on leur a montré combien on était motivé, explique le maître des lieux, Emmanuel Montecino. On voulait absolument pouvoir travailler avec l’intégralité de leurs produits et décliner leurs rituels lifestyle. » Deux ans d’acharnement et de formation plus tard, Emmanuel et sa femme ont ouvert ce day-spa vertigineux où la coiffure tient une place aussi importante que le bien-être. Au rez-de-chaussée, on trouve toutes les références visage, cheveux et corps de la marque (dont la ligne Pure Abondance que j’adore, elle fait des merveilles sur les cheveux fins et plats comme les miens). Plus loin, au même niveau, la partie coiffure et coloration naturelle.
 
Photographie Ma Récréation
 
Au sous-sol, le bac à shampooings et quelques cabines parfaitement insonorisées. J’ai testé le Iyashi Dôme que les habitués de l’Appartement 217 connaissent sans doute déjà. Il s’agit d’un caisson japonais qui produit par infra rouges une chaleur douce et intense, beaucoup plus agréable qu’un hammam ou qu’un sauna. On mijote vingt à trente minutes, on transpire beaucoup sans se sentir étouffé et l’on peut ensuite profiter d’un massage sur mesure. Un palper rouler pour éliminer après les fêtes ou un massage ayurvédique personnalisé aux huiles essentielles. Instinctive et passionnée, la masseuse du salon n’a qu’une envie : vous faire du bien. Attention, ces rituels très agréables ne sont pas à comparer avec ceux d’un kiné ou d’une démineuse comme Junnon. L’avantage d’être dans un lieu transversal cependant, c’est qu’au lieu de sortir le cheveu huileux avec le look de Pine d’Huitre, on peut enchainer avec un shampooing au bac, un séchage rapide ou bien un vrai brushing. Autre atout : les soins express de vingt minutes à vingt euros qui permettent aux petits budgets de se faire du bien sans s’arracher un bras. Ou de cumuler Iyashi Dôme en même temps qu’un soin express pour drainer les poches sous les yeux (mon obsession du moment).
 
Spa Aveda-Montecino, 7 rue du Louvre, Paris 1er, Tel : 01 40 26 18 07, 45€ les 30 minutes de palper-rouler, 60€ la séance de 30 minutes d’Iyashi Dôme, 20€ le Soin Express de 20 minutes