Les Sources de Caudalie

29/07/2014

Photographies Ma Récréation. En haut l’étang au centre des Sources de Caudalie, en bas : le jacuzzi devant la piscine

Hier je vous parlais du temple de la detox à ne partager qu’avec soi même. Aujourd’hui, je vous propose une destination pour les amoureux. Sans enfant. Car même s’ils sont plus que bienvenus, Les Sources de Caudalie sont idéales pour se retrouver à deux. J’avais déjà eu la chance de découvrir les lieux il y a dix ans. J’ai retrouvé les photos en fouillant dans mon ordi. L’hôtel et le spa n’ont pas pris une ride. Moi, en revanche… J’ai “mûri”.
 

Photographie Ma Récréation. Le potager qui alimente les cuisines des différents restaurants des Sources
 
Tout autour de l’étang central, on croise des cygnes, parfois un couple chinois en train de mitrailler le vignoble. On remarque surtout le chant des oiseaux, le clapotis de l’eau de la piscine, le frottement doux des feuilles dans les arbres, le glissement des carpes à l’affût des crapauds : bref on se sent très loin de l’effervescence de la ville qui n’est pourtant qu’à 20 minutes en voiture. Depuis la création de l’hôtel-spa en 1999, cette bulle à part attire chaque année des amateurs de vin et de bien-être venus du monde entier. Et pourtant, on n’a jamais la sensation d’être les uns sur les autres. Au contraire.
 
 
Photographies Ma Récréation. Ma chambre en haut et en dessous la salle de bain aux Sources de Caudalie (un détail que j’adore : la fenêtre en face de la baignoire)
 
Situées à vingt minutes de la gare de Bordeaux et de son aéroport, Les Sources de Caudalie accueillent de nombreux parisiens en quête de sérénité, de cuisine raffinée et de massages irréprochables. En deux jours seulement, on ressort tellement requinqué que je comprends pourquoi l’hôtel est pris d’assaut à longueur d’année. Derrière cette success story, il y a Florence et Daniel Cathiard dont vous avez peut-être déjà entendu parler. Deux anciens champions de ski qui après avoir fait fortune dans la grande distribution et dans l’équipement sportif (les magasins Go Sport leur appartenaient) revendent tout dans les années 1990 pour réaliser un rêve : racheter une propriété dans le bordelais. Ils tombent raide dingues du Château Smith Haut Lafitte qu’ils remettent sur pied afin de refaire une réputation sans faille à ce terroir des graves. C’est en discutant avec un scientifique de la région que Mathilde Thomas, leur fille, a l’idée d’utiliser les pépins de raisin pour fabriquer les premiers de la marque Caudalie, qu’elle a fondée avec son mari Bertrand. Quant à Alice Tourbier, la soeur cadette, elle s’est lancée à fond dans l’hôtellerie et gère désormais avec son mari Jérôme les deux hôtels emblématiques de la maison : Les Sources de Caudalie à Bordeaux et Les Etangs de Corot dans la région parisienne. Je n’ai pas grandi dans une famille d’entrepreneurs et je dois avouer que ces trois couples m’impressionnent beaucoup. La mère, ultra sportive, sillonne ses vignes à vélo pendant que le père réfléchit sans cesse à de nouveaux moyens de développer son activité. Mathilde (qui mériterait le surnom “The Legs”, tellement ses jambes sont ahurissantes de perfection) et Bertrand vivent désormais à New York où ils ont fait de leur petite marque made in France une ligne reconnue par toutes les branchées américaines. Alice et Jérôme, toujours souriants, viennent d’inaugurer, aux Sources, douze nouvelles suites, plus modernes, et ils s’occupent désormais également de la Chartreuse de Thil, une maison d’hôtes située à cinq minutes de vélo des Sources. Un lieu sublime, plus intime que les Sources et dont j’ai adoré la décoration.
 
 
 
 
Photographies Ma Récréation. En haut, la piscine découverte (il y en aura bientôt une autre couverte de l’autre côté de l’hôtel), au milieu les bains du spa (réservés aux clients du spa), en dessous : une cabine en duo avec le fameux bain barrique tout au fond
 
Bon, mais une fois qu’on a fait une dégustation de vin, qu’on a visité le chai et qu’on sait tout de la saveur minérale et fumée des graves, comment est-ce qu’on occupe le reste de son weekend chez Caudalie ? On fait du vélo - ils sont en libre service à l’entrée de l’hôtel - dans la forêt attenante, on se promène à pied dans les vignes, on se régale au restaurant. Et, surtout, on s’étale comme des crêpes sur les transats autour de la piscine, on mijote dans le jacuzzi extérieur en forme de barrique en bois. Puis, on finit de ramollir au spa. Devenu culte, le gommage Crush Cabernet est toujours aussi dingue : il s’agit d’un enveloppement au miel tiède mélangé avec des pépins de raisin sur tout le corps. Il est appliqué en massage puis rincé. Juste divin. Et puis, on peut aussi se faire masser dans des cabines en duo (histoire de se checker en sous-vêtements jetables, ha ha) ou juste profiter des bains bouillonnants, du hammam, de la tisanerie et des différentes terrasses où il y a toujours du raisin à grignoter.
 
 
Photographies Ma Récréation. En haut, mon petit-déjeuner au soleil, à la Table du Lavoir (l’un des restaurants des Sources), il y a un buffet dément avec plein de viennoiseries full gluten mais aussi du pain au maïs délicieux, des oeufs brouillés, du bacon... En dessous : une entrée raffinée à La Grand’Vigne, la table du chef Nicolas Masse
 
Une escapade qui devrait attirer encore plus d’amoureux lorsque le trajet Paris-Bordeaux en TGV sera réduit à deux heures chrono (c’est prévu pour juillet 2017). Un bémol cependant si vous comptez travailler sur place : le wifi n’est pas très fiable. Mais bon, ça force à éteindre l’ordi et à oublier ses emails le temps d’un weekend.
 
 
Photographies Ma Récréation. En haut : une chambre de La Chartreuse du Thil, en dessous une salle de bain avec vue à la Chartreuse du Thil.
 
Tarif en chambre double standard, 280€ la nuit pour deux (il y a sans cesse des offres promotionnelles à surveiller sur le site), 240€ la nuit en chambre double à La Chartreuse du Thil (mon gros coup de coeur, sachant que vous pourrez profiter de la piscine, du spa et des restaurants des Sources à quelques minutes à pied). Les Sources de Caudalie, Chemin de Smith Haut Lafitte, 33650 Bordeaux-Martillac, Tel : +33 5 57 83 83 83. La Chartreuse du Thil, Chemin de Smith Haut Lafitte, 33650 Bordeaux-Martillac, Tel : +33 5 57 83 83 83. Tarifs du spa : Gommage Crushed Cabernet 85€, Massage Caudalie de 50 minutes 105€. Tel réservations Spa : +33 5 57 83 82 82 82