Junnon Merigoux

30/05/2011

« Il va falloir agrandir votre aura, elle est beaucoup trop petite » m’annonce calmement Junnon Merigoux. Née à Hong Kong de parents japonais, installée en France, cette globetrotteuse n’est ni masseuse, ni kinésithérapeute, ni énergéticienne. Et pourtant, elle a étudié chacune de ces disciplines avec le plus grand sérieux. Ex danseuse, Junnon se blesse gravement le dos au début de sa carrière et doit brusquement changer de voie. Un chemin torturé par la douleur qui l’oblige à se former à l’anatomie et aux médecines parallèles pour se soigner. Excellant dans le massage, elle se met à gagner sa vie en s’occupant à son tour de sportifs. Mais cette boulimique de voyages s’ennuie et se met à vivre au rythme de ses longues escapades au bout du monde. Chaque aventure l’enrichit d’une nouvelle formation : elle apprend la médecine du sport, l’holistique, la médecine chinoise, les soins alternatifs… Au fil des rencontres, Junnon tisse sa propre technique et décide d’abandonner le massage, trop passif à son goût, au profit d’une forme thérapeutique inédite, capable de rendre ses patients autonomes. La première séance est lunaire car elle remet en question toute notre pensée occidentale. Après un long questionnaire sur notre hygiène de vie, notre état psychique et émotionnel, ainsi que sur notre santé, Junnon se met à « tester » l’énergie du corps. On tend un bras et on doit résister aux points d’appuis qu’elle exerce sur la main. Elle prend des notes. Le diagnostic continue allongé. Si elle ne m’avait pas été présentée par une des filles les plus rationnelles que je connaisse, j’avoue que j’aurais explosé de rire. Surtout lorsqu’elle m’a listé les exercices à faire quotidiennement pour ouvrir mes chakras, agrandir mon aura ou rééquilibrer mes intestins. Mais, Junnon n’a rien d’une voyante ou d’un gourou perché – il en existe malheureusement un paquet, prêts à prendre le pouvoir sur la fragilité de leurs patients – et j’ai suivi ses recommandations à la lettre. Je n’ai pas senti de changements immédiats au niveau de mes lombaires mais elle m’avait prévenue que ça prendrait du temps. En revanche, au fil des exercices hyper étranges (respirer comme Darth Vador, se recouvrir de fleurs imaginaires…), j’ai commencé à me sentir protégée du stress. Comme si tout glissait sur moi, sans m’atteindre. A chaque séance, elle change le protocole et l’adapte à notre état. Elle ajoute des devoirs sur mesure (3 salutations au soleil le matin, des exercices posturaux ou de musculation…) et elle corrige en manipulant. Son but : nous donner le pouvoir de chasser ce qui encombre le corps. Les migraineux l’appellent la « magicienne ». Ceux qui souffrent d’une fatigue chronique se métamorphosent à son contact. Quant à moi, j’ai de moins en moins mal au dos, j’ai sérieusement agrandi la taille de mon aura (ne riez pas…) et j’ai surtout compris comment me ressourcer seule, même lorsque je manque de sommeil. Un contact précieux pour tous ceux qui ont l’esprit ouvert…

70€ la séance d’1h, 100€ la séance d’1h30, Junnon Merigoux sur rendez-vous dans son cabinet ou à domicile (avec supplément) 06 04 18 29 73. Plus de renseignements sur le site Santé Méridien