Anne-Catherine Schroeter

6/07/2016

J’ai été bien malade ces dernières semaines. Mon système immunitaire m’a complètement lâché. J’ai enchaîné une grosse crève par une trachéite et une bronchite. Je suis très rarement malade (je suis en train de toucher du bois tout en écrivant cette phrase en vieille superstitieuse que je fais) et lorsque mon corps flanche, j’essaie toujours de comprendre ce qui ne va pas. Ce qui ne va plus. En l’espace de douze mois, ma vie a beaucoup changé. J’ai acheté un appartement, géré des travaux de dingue, déménagé, je suis sortie du statut « salarié » pour créer ma propre entreprise, j’ai quitté l’équipe avec laquelle je travaillais depuis plusieurs années pour réaliser un autre rêve. J’ai choisi tout ce qui m’est arrivé et j’ai conscience de la chance que cela représente. Ca ne m’a pas empêché d’attaquer le mois de juin sur les genoux. Et puis, en août cette année, je vais avoir quarante ans. Qua-ran-te-ans. Je sais que c’est juste un chiffre et que rien de particulier ne va se passer ce jour-là. Mais c’est quand même une grosse couleuvre à digérer. Quarante ans, ça me paraissait si âgé quand j’étais adolescente ☺… Ces six derniers mois, je me suis concentrée sur toutes ces étapes comme une marathonienne, sans beaucoup prendre soin de moi.
L’addition est arrivée. Et je sois tombée malade.

J’avais bien besoin d’un « reset » complet. La semaine dernière, je suis allée voir mon énergéticienne préférée, Junnon Merigoux, ça m’a déjà bien reboostée. Et hier, j’ai testé un massage dont plusieurs amies m’avaient dit le plus grand bien : le Chi Nei Tsang de Anne-Catherine Schroeter. Le Chi Nei Tsang est un massage du ventre et des organes internes. Ce soin issu de la médecine chinoise a pour but de libérer les énergies négatives, d’harmoniser les émotions et donc de détoxifier en profondeur. Formée à la médecine chinoise, à la réflexologie et au massage, Anne-Catherine a d’abord occupé plusieurs postes administratifs qui l’intéressaient peu avant de se lancer dans les thérapies corporelles. « J’ai étudié de nombreuses techniques et elles m’ont toutes guidées vers le ventre, dit-elle. C’est la zone qui regroupe tous les méridiens. Il faut savoir qu’il y a un nerf qui relie directement le ventre au cerveau. En libérant l’intestin, l’estomac, la colère du foie, les soucis et le stress logés dans la rate, on a impact sur le bien être général  ». Anne-Catherine propose son massage chez Rasa Yoga et chez Tigre Yoga mais elle se déplace aussi à domicile. L’option idéale pour moi qui court tout le temps en ce moment.

On s’est installé dans ma chambre. Anne-Catherine a sorti ses mélanges d’huiles essentielles et elle a commencé à me masser le plexus puis le ventre. Je craignais que ce soit douloureux. En général, les massages du ventre me collent la nausée dès la première seconde. Je ne vais pas vous mentir et vous raconter que ce soin est agréable, mais il n’est pas du tout douloureux. « Je préfère y aller en douceur, et agir en plusieurs séances plutôt que de masser en force  » explique Anne-Catherine. Au début, mon ventre était très tendu, certaines zones aussi dures que du bois. Au fil de l’heure, tout s’est assoupli. Je me suis légèrement endormi à deux reprises sans tomber dans un sommeil profond. Anne-Catherine m’a dit qu’il était fréquent que de grandes émotions sortent pendant le massage. Certains patients pleurent. D’autres ressentent le besoin de parler de ce qui ne va pas. De mon côté, je n’ai pas pleuré (faut dire que j’avais déjà bien chialé chez Junnon) mais à la fin du massage, mon visage avait changé. Je n’avais plus l’air fatigué que je me traine depuis quelques semaines, mes traits semblaient lissés. Pendant les heures qui suivent, on gagne en légèreté et on se sent rempli d’une nouvelle dose d’énergie. Comme si on avait changé la batterie interne. Anne-Catherine m’a dit qu’il lui faudrait encore deux séances pour détoxifier complètement mon corps. Ensuite, elle recommande un massage de ce type, idéalement une fois par mois. Une bonne thérapie avant les vacances, histoire d’en profiter à fond et de ne pas passer les dix premiers jours à comater dans son lit. 

Chi Nei Tsang de Anne-Catherine Schroeter, 80€ le soin d’une heure, Tel : +33 6 16 14 02 83