Romain

13/10/2013

Illustration Bastien Coulon pour Ma Récréation 

Je vous ai déjà parlé du coloriste Romain dans mon carnet d’adresses beauté. Dix ans après avoir ouvert son premier salon dédié à la coloration naturelle rue Rousselet, Rive Gauche, il a déménagé et s’est installé dans le 8e arrondissement. Au cinquième étage d’un immeuble haussmannien avec vue sur les toits en zinc de Paris, Romain – à ne pas confondre avec Romain Lion dont je vous ai récemment parlé – continue de mélanger ses pigments organiques avec des poudres d’argiles et des huiles essentielles pour fabriquer ses bruns doux et ses blonds dorés. Pour Ma Récréation, il a accepté de livrer ses dix commandements beauté, dix conseils essentiels à suivre pour éviter de rater sa couleur.
 
 
1. Investissez dans une bonne brosse qui n’arrache pas la moitié des cheveux et brossez délicatement l’ensemble de la chevelure chaque jour (sauf les chevelures frisées, à moins qu’on aime les Jackson Five).
 
 
2. Respecter la matière est primordial pour obtenir une belle couleur. Soignez au maximum vos cheveux en alternant des bains d’huiles hebdomadaires avec de bons masques sans silicones (qui alourdissent et polluent la crinière).
 
 
3. Avant toute visite chez votre coloriste, la veille au soir, appliquez UNIQUEMENT sur les longueurs une huile de macadamia (si les cheveux sont sensibilisés et fragilisés) ou une huile d’amande douce (s’ils sont peu fragilisés). Cela permettra de réguler la porosité et ainsi d’optimiser la prise uniforme de la couleur. Attention, le coloriste devra procéder à un léger shampooing sur les longueurs avant d’appliquer sa mixture colorée !
 
 
4. Avertissez votre coloriste si vos cheveux ont été colorés avec une coloration végétale ou du henné. Il est très difficile de s’en défaire surtout si l’on souhaite éclaircir sa couleur. Pour y parvenir, faites des cataplasmes d’argile blanche (kaolin) pendant 30 minutes et faites suivre avec un shampooing. L’argile absorbe les pigments comme un buvard.
 
 
5.Ne colorez pas vos cheveux s’ils sont trop abîmés. Réparez-les d’abord pendant au moins 15 jours à raison de trois bains d’huile par semaine. On ne va pas dans une cabine UV lorsqu’on vient de prendre un coup de soleil !
 
 
6. Chez le coloriste on ne choisit pas sa coloration comme si on rénovait son plancher chez Casto. Pas de sélection sur nuancier, les échantillons de cheveux sont synthétiques et ne reflètent pas la réalité. Ecoutez plutôt votre coloriste et venez avec un moodboard des photos de couleurs que vous avez trouvées dans la presse.
 
 
7. Certaines personnes peuvent changer radicalement de couleur et le porter très bien. Mais attention à la faute de goût : pas d’uniformité totale de la racine à la pointe ! Et si les sourcils jurent trop, n’hésitez pas à les éclaircir légèrement (souvent un demi ton suffit).
 
 
8. Apprenez à nuancer votre couleur naturelle selon les saisons. Suivant la période de l’année et l’exposition au soleil, la couleur de la peau change, la qualité des cheveux aussi. Il faut donc s’adapter et choisir des variations en adéquation avec ces facteurs.
 
 
9. Protection maximale au soleil et encore plus dans l’eau car son pouvoir réflecteur fait l’effet d’une loupe. Optez pour une huile de sésame bio afin de faire barrière aux UVs. On peux aussi choisir l’Huile de Palme (rebaptisée Huile de Leonor Greyl) de la marque Leonor Greyl qui est waterproof. Si on ne supporte aucun produit sur ses cheveux, alors le chapeau est obligatoire !
 
10. Le coloriste n’est pas le seul responsable de la tenue de la coloration. A la maison, utilisez uniquement des shampooings sans sulfate. Les sulfates affadissent les teintes et favorisent l’oxydation. Ma préférence va à la marque Pureology qui en a fait une véritable philosophie.
 
Le salon Romain Colors est situé 27 rue de la Boétie, Paris 8e, 5e étage gauche, Tel : 01 40 07 01 58, tarifs en vigueur au 1er janvier 2013 : de 163€ à 355€…