Caroline Greyl

6/05/2013

Illustration Bastien Coulon pour Ma Récréation

 
Elle est née au milieu des bigoudis, biberonnée au Shampooing Au Miel et à la Crème Aux Fleurs. C’est d’ailleurs sur ses cheveux d’enfant que sa mère, Leonor Greyl, testait ses premières formules. Lorsque son père partait en voyage à la recherche de nouvelles matières premières végétales, Caroline finissait ses devoirs dans le salon de coiffure où elle voyait défiler les stars des années 70. Désormais à la tête de l’empire que ses parents ont créé, cette experte de la fibre m’a confié ses dix commandements beauté au cours d’un déjeuner. Ce jour-là, j’étais en bouclage, hyper en retard pour changer, je me suis attaché les cheveux – certes un peu gras – avant de me prendre une rasade de pluie de printemps et je suis arrivée au restaurant, à mon « meilleur niveau » capillaire. Et je vous livre le verdict hilarant de Caroline au moment où elle a posé son regard sur mon cuir chevelu : « Ces cheveux, je les connais par cœur, j’ai les mêmes : ils sont pauvres, fins et ils souffrent d’hyperséborrhée  ». J’ai pris cher et j’en ris encore. Ca m’apprendra à aller voir une pro du cheveu sans faire de brushing avant ! Je vous rassure : j’ai depuis entamé une cure de Bain TS et d’Huile de Germe de Blé pour rester élégante en toute circonstance…
 
1. Brossez toujours vos cheveux à sec avant de faire votre shampooing. C’est juste une question de bon sens : si vous lavez des nœuds, ils vont se mélanger à d’autre nœuds et seront très difficile à démêler. Un shampooing sur des cheveux déjà peignés sera plus efficace et nettement plus agréable.
 
2. Si vous avez les cheveux secs ou que vous utilisez autant de laque que feu Margaret Thatcher, huilez toujours vos longueurs avant de laver vos cheveux. Ils seront plus faciles à démêler et ils seront plus brillants.
 
3. Méfiez vous des shampooings qui moussent vraiment abondamment. La plupart du temps, ils décapent. Un bon shampooing n’a pas besoin de mousser pour être efficace
 
4. Nettoyez vos brosses à cheveux. Une brosse pleine de poussière risque de ternir l’éclat naturel des cheveux en les recouvrant de petites saletés. En outre, la brosse pour se démêler les cheveux ne doit pas être la même que celle qu’on utilise pour faire son brushing. C’est une question de logique.
 
5. Le shampooing ne concerne que le cuir chevelu. Ne lavez jamais vos longueurs et vos pointes. La mousse redescendra naturellement sur l’ensemble de la chevelure et c’est suffisant.
 
6. Choisissez toujours votre shampooing en fonction de la nature de votre cuir chevelu, pas en fonction de l’état de vos longueurs.
 
7. Adaptez toujours votre shampooing à l’endroit où vous vous trouvez. On ne se lave pas avec le même soin à Paris et à Bali. Le climat et le niveau de pollution sont des critères importants à prendre en compte.
 
8. Un shampooing doit durer aussi longtemps qu’un brossage de dents. Humidifiez abondamment vos cheveux puis émulsionnez une petite quantité de produit en versant très peu d’eau. Massez en stimulant le cuir chevelu. Arrosez d’un peu d’eau. Emulsionnez à nouveau. Recommencez jusqu’à obtenir une mousse dense et rincez jusqu’à ce que l’eau fasse crisser les cheveux.
 
9. Ne faites jamais de brushing ou de séchage au fer sans protéger vos longueurs. Déposez une petite quantité de sérum ou de soin hydratant sans rinçage. On ne mesure pas toujours à quel point la chaleur du séchoir abîme les cheveux.
 
10. Sélectionnez votre masque selon l’état de vos longueurs et ne l’appliquez jamais en racines.
 
L’institut Leonor Greyl est situé 15 rue Tronchet, Paris 8e, Tel : 01 42 65 32 26